RDC : la France et la Belgique derrière Félix Tshisekedi

Félix Tshisekedi

Après les ambassades du Canada, de la Corée du Sud, des États-Unis, du Japon, du Royaume-Uni et de Suisse en République Démocratique du Congo, c'est le tour de celles de la France et de la Belgique de réagir sur la situation politique au pays de Patrice Emery Lumumba.

Dans des messages publiés ce mercredi 09 décembre, distinctement sur leurs comptes Twitter consultés par election-net.com, ces représentations diplomatiques à Kinshasa de ces deux pays européens apportent leur soutien aux réformes voulues par le Chef de l'État Félix Antoine Tshisekedi Tshilombo.

"Au regard de la situation politique en République Démocratique du Congo, la Belgique réitère sa disponibilité et son souhait de collaborer de manière durable et fructueuse", peut-on lire sur le compte Twitter de l'ambassade de la Belgique.

Et de poursuivre :

En outre, la Belgique dit être prête" à contribuer à la mise en œuvre des importantes réformes présentées suite aux consultations menées par le Président Tshisekedi".

Par ailleurs, "elle encourage l’ensemble des acteurs à relever ce défi, pacifiquement et dans le dialogue.

De son côté, la France s'inscrit dans le même ordre d'idée de soutient aux réformes annoncées par Félix Antoine Tshisekedi Tshilombo. Elle appelle cependant toutes les parties prenantes à un débat politique apaisé.

"France en R.D.Congo (@AmbaFranceRDC) Tweeted:
La France soutient les réformes engagées par le Président Tshisekedi et appelle toutes les parties prenantes à un débat politique apaisé", lit-on sur le compte Twitter de l'ambassade de France.

Rappelons que suite à des divergences persistante entre ses membres, bloquant ainsi le bon fonctionnement des institutions du pays, Félix Antoine Tshisekedi Tshilombo a décidé de la rupture de la coalition FCC-CACH qui le liait à son prédécesseur Joseph Kabila Kabange avec qui il avait un accord à l'aube de son investiture comme Chef de l'État.

Kilikumbi Lusumbasumba Isaac