RDC :"la désignation d'un informateur par le Chef de l’Etat n’est pas conditionnée par la démission du Premier Ministre" (Franck Diongo)

Franck Diongo, homme politique de la RDC/ photo tiers

Dans une interview à la presse ce 31 décembre 2020, Franck Diongo président du MLP affirme que Félix Tshisekedi, a la possibilité de nommer un informateur sans toute fois obtenir la démission du premier ministre Ilunkamba.

Ce dernier invite Félix Tshisekedi à procéder à la désignation d'un informateur d'ici le 15 janvier 2020.

"la désignation de l'informateur par le Chef de l’Etat n’est pas conditionnée par la démission du Premier Ministre" précise-t-il.

" Le MLP (…) propose au Président de la République de nommer un informateur de préférence à la quinzaine du mois de janvier 2021", a déclaré Franck Diongo.

Félix Tshisekedi lors de son discours à la nation après les consultations nationales, avait annoncé la nomination d'un informateur pour identifier une nouvelle majorité parlementaire qui devrait travailler sous sa vision.

Mais du côté du front commun pour le Congo (FCC), la nomination d'un informateur ne devrait avoir lieu d'autant plus que la majorité parlementaire est déjà connu.

Joël Mesa Nzuzi