RDC: “la désignation de Bahati Lukwebo comme informateur est un choix judicieux”, Georges Kasongo

George Kasongo Mwalimu, analyste politique

Plusieurs réactions n’ont pas tardé après la nomination de Bahati Lukwebo comme informateur. Georges Kasongo Mwalimu, un analyste politique estime que la nomination de Bahati Lukwebo, président du parti politique AFDC-A est un choix judicieux.
” Je trouve que la nomination de Bahati à ce poste est un choix judicieux de la part de l’actuel locataire du palais de la nation parce que Bahati est un transfuge du FCC , il connait le FCC, leur modis operandi, il vient fraichessement de là. Il a pris assez de temps pour s’accoutumer au CACH. Il est vraiment la personne idéale. On parlait des autres noms comme celui de Jean-Pierre Bemba mais il est déconnecté de la réalité politique du pays. Le juste milieu n’était que Bahati Lukwebo, il est un chevronné de la politique. C’est un bon choix”, a-t-il indiqué.

En ce qui concerne des ordonnances présidentielles, Georges Kasongo estime que “les ordonnances présidentielles n’ont pas besoin d’une contre signature en ce qui concerne la désignation d’un informateur, il suffit tout simplement de lire les articles 78 en entièreté et 79 en fin pour comprendre cela”.

Et d’ajouter :
être nommé informateur ne signifie pas être visé comme premier ministre. Nous avons vu des informateurs qui n’ont jamais été désignés comme de premiers ministres”.

Notons qu’ être un informateur n’est pas un poste ni une fonction , c’est une simple mission constitutionnellement reconnue pour 30 jours. Le chef de l’État peut proroger cette durée de 30 à 60 jours. C’est une mission qui ne peut jamais dépasser 60 jours.

Bénédicte Matondo