RDC: Kitenge Yesu à Thambwe Mwamba et Jeanine Mabunda: "La justice ne doit jamais être au service de l'injustice. Derrière la montagne, il y a la montagne"

Kitenge Yezu, Ph. TV Tshangu

Le Haut représentant du Chef de l’État a réagi via son compte tweeter, ce jeudi 15 octobre, sur la position prise par Alexis Thambwe et Jeanine Mabunda, notamment président et présidente de deux chambres du Parlement, au sortir de l'audience leur accordée par le Président Félix Tshisekedi.

L'institution présidence de la République et Parlement avaient évoqué la question des récentes nominations opérées à la Cour constitutionnelle par le Chef de l'État, selon les présidents des deux chambres du parlement.

Si pour Alexis Thambwe Mwamba et Jeanine Mabunda, leur institution à savoir le Parlement, reste respectueux des textes et lois, le Haut représentant du Chef de l'État estime, quant à lui, qu'Alexis Thambwe Mwamba et Jeanine Mabunda font du méli-mélo entre fiction et loi.

"Les Présidents délégués des chambres horizontales et verticales désaxées s’en sont allés clopin-clopant. Mélangeant fiction et loi. Étalant leur parler-faux. Stratégies inférieures. La justice ne doit jamais être au service de l'injustice. Derrière la montagne, il y a la montagne", a-t-on lu sur son compte twitter ce jeudi 15 octobre 2020.

Cette même question était aussi à l'ordre du jour mercredi entre Félix Tshisekedi et l’institution pouvoir judiciaire.

Pour les autorités judiciaires, ces ordonnances sont constitutionnelles, a déclaré le président a.i de la Cour constitutionnelle et procureur général, Mukolo Nkokesha Jean-Paul, au sortir de l'audience que leur avait accordé le président de la République, Félix Antoine Tshisekedi Tshilombo.

Joël Mesa Nzuzi