RDC-Kinshasa: Très en colère, des commerçants du grand marché envahissent l’hôtel de ville

Les manifestants en colère descendent dans la rue pour protester contre la fermeture du Marché Central. Photo de tiers

Ecouter cette information

La matinée de ce lundi 29 juin, jour du déconfinement de la commune de la Gombe, centre d’affaires à Kinshasa, a vu les commerçants du grand marché dit “Zando “, envahir l’hôtel de ville de Kinshasa.

Ces derniers se disant fatigués de rester à la maison, veulent que le gouverneur autorise l’ouverture du marché central où ils travaillent. Questionnés par election-net.com, ces marchands se disent prêts à faire n’importe quel sacrifice leur demandé par l’hôtel de ville pourvu que ce dernier ouvre le grand marché.

” Nous ne comprenons pas pourquoi il n’a pas permis l’ouverture du grands marché et pourtant nous ne voyons presque rien de travaux làba. S’il nous demandent même de balayer toute la journée d’aujourd’hui pour vendre demain, nous le ferons. Mais nous demander d’attendre, ça nous n’allons pas tolérer”, a dit un vendeur dans un magazin d’habillement au marché central.

Ces commerçants disent également être fatigués de rester sans rien faire. “Et pendant ce temps”, ajoutent-ils, ” la Regideso et la snel nous envoient déjà des factures. Avec quoi allons-nous payer tout ça ? “, s’interrogent-ils.

l’hôtel de ville avait ouvert des espaces pour accueillir ces commerçants. Ce, en attendant la fin des travaux au marché central. ” Nous se sommes pas habitués avec ces espaces et nos clients ne connaissent même pas làba”, retorquent-ils à election-net.com.

Rappelons que Gentiny Ngobila, gouverneur de Kinshasa avait annoncé pour ce lundi, le déconfinement de la Gombe. “Le marché central devrait resté, quant à lui, fermé jusqu’à la fin des travaux en cours”, a indiqué le patron de la ville.

Liévin LUZOLO