RDC : Kinshasa en tête des provinces avec le taux le plus élevé de corruption en 2020(APNAC)

Boulevard du 30 juin commune de la Gombe, lundi 29 juin 2020. Photo ENET/Liévin LUZ

Dans son rapport de la dénonciation des cas de corruption en République Démocratique du Congo pour l'année 2020 publié ce vendredi 23 juillet, dans lequel il révèle que ce fléau a causé au pays un manque à gagner de près de 8 milliards de dollars américains, le Réseau des parlementaires contre la corruption (APNAC-RDC), fait savoir que parmi les 26 provinces que compte le pays, treize y sont concernées.

La ville province de Kinshasa, capitale de la République Démocratique du Congo figure en tête de ces 13 provinces, avec 65,54%.

" Treize provinces sont concernées avec le taux le plus élevé de corruption. La province de Kinshasa est en tête avec 65,54%. Cette dernière occupe la première place en cumulant la corruption du Gouvernement central et celle de la ville-province. En séparant les deux situations, la Province du Nord-Kivu se trouve avec le taux le plus élevé des cas dénoncés soit 14,03%", a expliqué à la presse le député national Jean-Pierre Pasi-Zapamba, Président de l'APNAC-RDC.

Kilikumbi Lusumbasumba Isaac

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *