RDC: Kabuya appelle le parlement à aider la justice en levant les immunités des personnes citées dans une affaire de détournements de fonds publics

Augustin Kabuya, secrétaire général de l'UDPS. Ph. ENET/ Theo L

Augustin Kabuya, Secrétaire Général a.i de l’Union pour la Démocratie et le Progrès Social ( UDPS), a au cours de la matinée politique dirigée ce mardi 25 mai 2021 au siège du parti présidentiel, appelé les deux chambres du parlement, en l’occurrence les présidents du Sénat et de l’assemblée nationale à aider la justice à mettre la main aux anciens bourreaux qui ont des antécédents liés aux détournements des deniers publics favorisant la levée de leurs immunités.

« Il y a un verset biblique qui dit, la justice élève une nation. Ce n’est pas sérieux de s’opposer à cette justice-là C’est une partie de la parole de Dieu que tout un chacun est censé respecter…le Président de la République a nommé nos frères de l’IGF. Ils sont à féliciter parce qu’ils prennent beaucoup de risques que nous ne prenons pas. » a-t-il dit, répondant également à un groupe d’individus qui ont accusé le Président Félix Tshisekedi d’être complice des auteurs des crimes financières, car n’étant pas inquiété.

Pour A. Kabuya, « ils ont détournés l’argent du trésor public et se cachent derrière les immunités . Mais si tu ne te sens pas lésé, accepte qu’on t’enlève les immunités et va te défendre devant la justice. On connaît les salaires de toutes les autorités du pays. Mais certains ont confondus leurs poches avec le trésor public. C’est ainsi que je demande aux présidents des deux chambres du parlement, à savoir qu’ils sont nos porte-paroles( le peuple). Si on cite le nom d’une personne, aidez la justice à poursuivre le dossier.» a-t-il dit.

«… il est félicité dans d’autres pays comme personne intelligente. Vous ne voyez pas comment il a construit chez lui ( son université, une cité au Maniema). Tous Ceux qui sont cités dans le détournement des deniers publics qu’ils s’en aillent puisque ça fait pitié. » a insisté Augustin Kabuya.

Il a saisi l’occasion pour prendre langue aux propos d’Albert Yuma, président de la Coordination de la Fédération des Entreprises du Congo ( FEC). « S’il a dirigé avant l’arrivé du President de la République Félix Tshisekedi, il ne peut même pas s’exprimer sur le détournement… mais c’est un voleur ! » s’est-il exclamé avant d’ajouter qu’Albert Yuma, Augustin Matata ( rfr Rapport IGF) et autres, sont un réseaux des mafieux qui cherchent à se protéger entre eux. » a-t-il conclu rappelant un conseil reçu par Félix Tshisekedi, « il vaut mieux sortir les mains vides ( au pouvoir ) mais ne pas cracher sur la mémoire d’Etienne Tshisekedi. »

Theo Liko

1xbet Code Promo ENET2021