RDC: ''Kabila a quitté mais n'est pas parti'' affirme Espoir Ngalukiye

Un an après la passation de pouvoir au sommet de l'État entre l'ex président Joseph Kabila et son successeur Félix Tshisekedi, certains congolais pensent que le système Kabila reste bel et bien en place en dépit de l'avènement d'un autre président.

Pour le militant de la Lutte pour le changement, Espoir Ngalukiye,le changement voulu n'est pas celui qui est vécu .L'actuel président Félix Tshisekedi a le pouvoir sans avoir tous les pouvoirs.

''En voyant le Changement à la tête du pays comme une photo,Kabila a quitté mais n'est pas parti, Fatshi est au pouvoir sans tous les pouvoirs lui revenant'' assène-t-il.

L'activiste pro-démocratie estime que le président se crée lui même des entraves qui rendent nulles toutes ses volontés à travers ses bonnes intentions de bien vouloir faire les choses.

''Le Changement tant voulu est réel seulement dans les discours en commençant par ceux de Félix Antoine tshisekedi qui à mon humble avis a la bonne volonté de changer les Choses mais ne parvient pas encore par sa propre complicité car il connaît là où ça bloque" note Espoir Ngalukiye qui indique que l’Indice de Perception de la Corruption publié cette semaine par Transparency International 2019 , la RDC a reculé de 10 places par rapport à son score de 2018.

''Il est vrai qu'on ne peut pas changer totalement le pays dans une année mais les nombreux signaux dans une brève période démontrent la suite. Les médiocres se sont fait remplacer par les prétendants médiocres, qui deviennent petit à petit pires que les médiocres précités'' conclut-il

Prince Bagheni, à Goma.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *