RDC-Justice : Ni Vital Kamerhe ni ses avocats n'ont été au parquet général de Kinshasa/Matete

Le directeur de cabinet du Chef de l'État, Vital Kamerhe, attendu ce lundi 6 avril au parquet général de Kinshasa/ Matete, a brillé par son absence.

Sur invitation du procureur général, le Directeur de cabinet du président Tshisekedi voulait répondre sur l'utilisation opaque des finances de travaux de 💯 jours, programme d'urgence du Chef de l'État, le Président de l'UNC étant le coordonateur. Outre cette affaire de 💯 jours, Vital Kamerhe devrait également aux accusations selon lesquelles il serait impliqué dans le détournement de 15 millions USD destinés au trésor public, dans l'affaire dite "des pétroliers".

La veille de sa comparution, son parti, l'UNC, avait fustigé cette invitation de la justice l'attribuant aux détracteurs de leur leader. Les hauts cadres de ce parti qui s'étaient réunis avaient également détecté des erreurs matérielles contenues dans cette invitation la qualifiant de légère.

Aux dernières nouvelles, les avocats du "pacificateur" qui s'étaient annoncés, selon les sources concordantes, ne se sont pas, eux aussi, rendus dans la commune de Limete, précisément à la 4è rue siège du parquet général près la cour d'appel de Kinshasa/Matete.

À en croire les sources digne de foi, le parquet général aurait reconnu ses "erreurs matérielles". Un agent aurait même été suspendu.

"Le parquet entend adresser une nouvelle invitation en bonne et due forme pour les enquêtes", rapportent ces sources.

Liévin LUZOLO