RDC/Justice : Malversations financières et rétrocommission à la Cour constitutionnelle, l'IGF saisie

Les juges de la Cour constitutionnelle. Ph de tiers.

Dans une lettre ouverte adressée au président ai de la Cour constitutionnelle en date du 28 décembre 2020, le greffier Prosper KUKWAKANA crie au scandale financier dans cette grande institution de la République.

Le greffier dénonce une opacité dans la gestion de plus de 50.000.000Fc et la non-justification de 104.000.000Fc par le greffier divisionnaire.

En outre, l'existence de retrocomission en complicité avec le service financier faciliterait ces actes odieux. Beaucoup des lignes du Plan d'Engagement Budgétaire (PEB) mis au profit du greffe, ne profitent pas aux greffiers, a-t-il poursuivi.

Il précise cependant que, cette dénonciation n'est pas une saisine mais plutôt une interpellation pour trouver des solutions idoines. Si rien n'est fait en interne, le procureur près la Cour de Cassation sera saisi et ce, conformément aux articles 86, 88,89,93,94 et 97 de la loi portant statut des agents de carrière des services publics de l'Etat.

Ci-dessous l'intégralité de la lettre ouverte :

Flore KAYALA MUKALA