RDC/Justice : Libéré jeudi dernier, Willy Bakonga regagne sa cellule de prison

Willy Bakinga. Ph de tiers.

Une liberté irrégulièrement, comme on peut désormais la qualifier, l’ancien Ministre de l’Enseignement primaire, secondaire et technique, Willy BAKONGA, sorti de la prison de Makala le jeudi 25 novembre dernier, n’aura que deux jours de jouissance. Joie d’une courte durée, dit-on. Car, « Yha Wilma » va retourner en prison.

Tout est parti d’une correspondance de la Ministre de la Justice, Rose Mutombo, du 26 novembre dernier, adressée au PG près la Cour de Cassation. La patronne de la Justice a indiqué que Willy Bakonga, ancien ministre EPST, est inéligible à la grâce présidentielle.

« Les personnes condamnées par la Cour de Cassation doivent être ramenées dans l’état où elles étaient à la Prison Centrale de Makala».

Pour Rose Mutombo, le Procureur Général qui a inséré “irrégulièrement” le nom de Bakonga pour être libéré doit subir des sanctions exemplaires. Car, selon la Ministre de la Justice, le PG près la Cour d’Appel de Kinshasa/Gombe, a utilisé « un excès de pouvoir qui porte atteinte à l’exécution de l’Ordonnance présidentielle ».

Notez que plusieurs personnalités politiques et de la société civile, ont dénoncé cette libération qui remettait en cause l’Etat de droit défendu par le Chef de l’Etat, Félix Antoine Tshisekedi.

Liévin LUZOLO

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *