RDC: «John Numbi et Joseph Kabila sont les deux donneurs d'ordre dans l'assassinat de Floribert Chebeya », Peter Ngomo

Floribert Chebeya. Ph, Tiers

Dix ans après le double  assassinat de l'activiste de droits de l'homme responsable de l'ONG la voix de sans voix, Floribert Chebeya Bahizire et de son chauffeur Fidèle Bazana, le dossier rebondit après l'arrestation et détention à Kinshasa de l'un de suspects, le major Christian Ngoy. 

Ce jeudi , lors d'une conférence de presse animée à Kinshasa, les avocats des parties civiles ont annoncé le dépôt d'une nouvelle plainte contre le général Numbi soupçonné d'être un des commanditaires du meurtre des activistes de droits de l'homme à l'issu de cette rencontre avec la presse ,les veuves Chebeya et Bazana,  qui intervenaient de l’étranger par visioconférence, ont invité la justice congolaise  à réouvrir le procès et proposer  l'arrestation  de l'ancien inspecteur de la police au moment l'activiste était tué, et faciliter  le retour du policier  Paul Mwilambwe qui serait en fuite en Belgique.Cependant,ce collectif charge l'ex président Kabila et John Numbi d'être derrière l'assassinat de Chebeya d'où ils insistent  sur le déferrement  du policier Christian Ngoy Kenga Kenga devant la Haute Cour militaire.

«...John Numbi et Joseph Kabila sont les deux donneurs d'ordre dans l'assassinat de Floribert Chebeya […] Notre plainte est portée contre le général John Numbi parce-que Christian a été condamné ici, mais John Numbi l’a gardé en secret à Lubumbashi. Il n’était pas seul, il était avec les autres policiers qui avaient fui jusque-là » a déclaré   Me  Peter Ngomo qui insiste pour le retour sécurisé de l'ancien major Paul Mwilambwe un des témoins clés.

«Nous estimons que nous en tant que parties civiles  il est [Paul Mwilambwe]  le seul qui peut mettre Christian chaos, parce qu’il a vécu avec lui. Il connait tout ce que Christian a commis comme crimes et autre, surtout le jour où Chebeya a été appréhendé à l’Inspection générale de la police. Donc, Paul Mwilambwe est un élément clé pour nous »a-t-il renchérit.

Le responsable  de l’ONG la Voix des sans-voix pour les droits de l’homme (VSV), qui était  très critique au pouvoir de l'ex  président Joseph Kabila, Floribert Chebeya a été retrouvé mort dans sa voiture le 2 juin 2010 dans la  périphérie de Kinshasa.

Selon les informations recueillies par Election-net,  l'activiste de droits de l'homme  avait été convoqué à la veille  par l'ex  chef de la police, le général John Numbi au siège de la police pour le rencontrer. Son chauffeur, Fidèle Bazana, a quant à lui disparu après l’avoir déposé à ce rendez-vous et la justice avait conclu en première instance à un assassinat.

Patrick Félix Abely