RDC : Jean-Pierre Bemba condamne les discours séparatistes et haineux

Jean-Pierre Bemba. Ph. Enet

Dans un communiqué publié ce vendredi 11 juin, parvenu à election-net-com, le Président National du Mouvement de Libération du Congo(M.L.C), indique "qu'il est affligeant de constater qu'un déferlement d'intolérance, devenu trop familier, est engendré dans les milieux politiques congolais".

Pour Jean-Pierre Bemba Gombo, "les discours séparatistes, haineux, portent atteinte à la cohésion et l'unité nationale, et font reculer la paix, la stabilité".

Il rappelle que "des communautés congolaises entières en paient déjà le lourd tribut des guerres et des foyers de tension qui les déchirent". Il condamne ainsi ces discours séparatistes.

"Je condamne donc, avec la dernière énergie, tout acte et discours visant à semer le tribalisme et inciter le peuple congolais au séparatisme", écrit l'ancien Vice-président de la République Démocratique du Congo.

Il lance enfin un appel à vivre ensemble.

"En ce moment d'état de siège où notre armée lutte contre les groupes armés, le pays s'est engagé à rétablir la paix, notamment dans sa partie Est et dans l'ensemble de la République. Nous sommes donc appelés à vivre ensemble dans la cohésion, la paix et l'unité auxquelles j'exhorte les Congolaises et Congolais, et qui représentent notre dénominateur commun, notre force !", conclu-t-il.

Pour rappel, il s'observe ces derniers en République Démocratique du Congo, une montée en flèche des messages de dénigrement entre acteurs politiques. Et ce, avec le débat relatif à la Congolité qui refait surface avec la proposition de loi de Noël Tshani Mwandivinta, réservant la fonction de Président de la République aux seuls congolais nés de mère et père congolais. Depuis lors, les acteurs politiques se lancent des pics par médias interposés.

Kilikumbi Lusumbasumba Isaac