RDC : Interpellation du Vice-ministre aux hydrocarbures à l'Assemblée Nationale

Moussa Mando, Vice ministre congolais des Hydrocarbures

Le député national de la République Démocratique du Congo, Tania Mokolo Ndjoli a adressé jeudi, 01 octobre 2020, une question orale avec débat au Vice ministre des hydrocarbures conformément à l'article 138 de la constitution et au règlement intérieur de l'assemblée nationale pour avoir séquestré sans aucune autre raison l'agent assurant la sécurité du site d'une société privée.

"Monsieur le vice Ministre des hydrocarbures, ce jeudi 1er octobre 2020 à 11 h 55, vous avez forcé l'entrée du site d'une société privée avec votre véhicule immatriculé 2354AV/01 pour un contrôle de tank de carburant. Dans la foulée, vous avez procédé à l'enlèvement d'un agent assurant la sécurité du site qui essayait de faire son travail en vous demandant votre ordre de mission", reproche élu du peuple dans une lettre adressée au vice ministre dont une copie est parvenue à election-net.com.

Selon lui, cette façon, de faire de ce ministre ne cadre pas avec la vision du Chef de l'État qui prône l'État de droit.

Jean-Paul Tshimanga