RDC/Insolvabilité au FPI: Voyant sa résidence mise en vente, Kin-Kiey Mulumba sollicite un arrangement à l’amiable

Triphon Kin-Kiey Mulumba, cadre Cap pour le Changement/ photo tiers

La résidence du professeur Kin-Kiey Mulumba, un des insolvables du Fonds de Promotion de l’Industrie (FPI), ne sera plus vendue aux enchères ce jeudi 8 juillet, comme l’avait indiqué l’avocat conseil du FPI, Me Ngwapitshi.

Selon une communication du FPI parvenue à election-net.com, le professeur Kin-Kiey a sollicité un arrangement à l’amiable, ce qui reporte l’audience sur le dossier au 5 août prochain.

“Créances dues au FPI : Kin-Kiey Mulumba sollicite un arrangement à l’amiable. La vente publique de la maison de KKM en vue du paiement de sa créance due FPI n’aura plus lieu, du moins pour le moment. La Cour en a pris acte et a renvoyé la cause à l’audience du 5 août 202”, a tweeté Elvis Ngwala, attaché de presse au FPI.

Débiteur insolvable au FPI, le professeur Kin-Kiey a toujours nié la créance d’un prêt lui accordé en 2009 dont l’échéance de remboursement expirait après trois ans.

Après que le Huissier de justice près la Cour d’appel de Kinshasa-Gombe, Me Ingombe Bolalokula Blaise, lui a, par son commandement aux fins de saisie immobilière du 15 mars 2021, accordé 20 jours pour qu’il s’acquitte de sa dette de 669.887 USD auprès du FPI contractée depuis 2009, Tryphon Kin-Kiey Mulumba n’a pas bronché. Or, le Huissier l’avait prévenu qu’en cas de non-exécution au plus tard le 5 avril 2021, sa résidence de l’avenue Général Mika n° 1, quartier UPN dans la commune de Ngaliema sera saisie et que l’acte du commandement sera publié à la Circonscription foncière de Ngaliema à Kinshasa par le Conservateur des Titres immobiliers et vaudra à partir de cette publication saisie réelle de l’immeuble visé.

Et c’est ce jeudi 8 juillet que cette parcelle devrait être vendue aux enchères.

Liévin LUZOLO

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *