RDC/Insécurité à l'Est : "Avec Mboso, l'espoir de la population semble baisser", Député Kasereka Kizerbo

Honorable Député national Kasereka Kizerbo Watevwa, élu de Beni. Ph de tiers.

La réaction du président de la chambre basse du Parlement, Christophe Mboso, aux députés nationaux du Grand Kivu sur l'insécurité, continue d'enregistrer des réactions. La dernière en date et non pas la moindre, est celle du député national, Kasereka Kizerbo Watevwa.

Contacté par election-net.com, l'élu de Beni ville, a laissé entendre que la réaction du président de l'assemblée nationale, face à leur revendication, a baissé l'espoir de tout un peuple notamment la population de Beni et ses environs, victimes des atrocités des ADF.

"Oui, avec Mboso, l'espoir de la population semble baisser, car elle avait cru au retour rapide de la paix avec l'avènement de l'Union sacrée", a-t-il confié à election-net.com.

Pour l'honorable Kizerbo, la réaction du speaker de l'assemblée nationale reflète ce que les autorités de Kinshasa pensent de la situation de l'est. Ce qui n'est pas une priorité pour ces dernières.

"La réponse de Mboso ne fait que répéter ce que plusieurs autorités au niveau de Kinshasa disent toujours de ce qui se passe chez nous. Elle nous inspire que le malheur qui nous frappe n'est pas une priorité du gouvernement central", a expliqué l'élu de Beni ville.

Tout compte fait, pour lui, Christophe Mboso a "tord, s'il n'a pas des preuves tangibles. Il a par contre raison, au cas où il citera nommément, preuves à l'appui, ceux là qui sont en connivence avec l'ennemi".

Par ailleurs, le cabinet du président de l'assemblée nationale a éclairé l'opinion par rapport aux propos du président Mboso. Il s'agit d'un "appel général à plus d'éveil de conscience et de patriotisme adressé au peuple congolais" par rapport à la situation de l'est. L'honorable Kizerbo ne l'entend pas de cette oreille.

"Très touché, son mea culpa n'a pas d'impact, il doit plutôt aller jusqu'au bout pour que la vérité soit mise en nue", lance-t-il à election-net.com.

L'honorable Député national, Kizerbo Kasereka Watevwa a, enfin, souhaité que "chacun à son niveau puisse faire sien le malheur qui frappe nos compatriotes".

Liévin LUZOLO