RDC-Industrie: les experts de la commission assainissement et environnement encouragés par Julien Paluku

Le ministre de l'industrie, Julien Paluku. Ph cellcom Min Ind.

Les experts de commission Assainissement, Environnement, eaux usées, eaux alimentaires, eaux de forage et eaux de piscine qui examinent les normes internationales dans ces secteurs en vue de leur adoption en normes nationales congolaises ont été encouragés ce mardi par le Ministre de l'Industrie, Julien Paluku.

Le représentant de la société HYDRAC qui participe à ces assises précise.

« Au Congo, les consommateurs ne sont pas protégés parce qu’il y a plusieurs entreprises qui déversent les eaux usées sur la rue. Sur ce, le consommateur peut tomber facilement malade et il y a la dégradation de la nature. Le sol est dégradé, on ne peut plus faire l’agriculture parce que les entreprises déversent des déchets, qui peuvent aller jusqu’au fleuve et la mer. Et les poissons que nous consommons, sont déjà contaminés par les différents déchets toxiques », a-t-il expliqué.

Avec l'adoption de ces normes, les produits congolais seront compétitifs au niveau de la Zone Africaine de Libre Échange et sur le marché international pour ne plus être le déversoir des autres pays a déclaré le Ministre de l'Industrie.

« Nous sommes en train d’entrer petit à petit dans la zone de libre échange continental (ZLECAF). Avec l’entrée de notre pays dans cette zone, si nous ne respectons pas certaines normes, nos produits ne seront pas compétitifs sur le marché africain et international. Donc, nous allons être le déversoir de tous les autres produits qui respectent les normes. Et malheureusement, le département de normalisation est mal connu. Quand on parle des normes, les gens se posent la question : c’est quoi ces normes ? Alors que sur le plan alimentaire, cosmétique, électro-technique et environnemental, il faut que nous puissions adopter un certain nombre de règles qui sont déjà adoptées au niveau international pour nous inscrire sur la même orbite que d’autres pays », a rappelé Julien Paluku.

Cette initiative qui va renforcer la protection de la santé humaine et de l'environnement a été très saluée par le Président de l'Association des consommateurs des produits vivriers en RDC.

Liévin LUZOLO