RDC/Industrie : Jean-Paul Lumbulumbu chez Julien Paluku pour accélérer la création de la ZES au Nord-Kivu

Jean-Paul Lumbulumbu et Julien Paluku. Ph Cellcom Min ind

Ecouter cette information

Chez le Ministre de l’Industrie, Julien Paluku Kahongya, le Vice-President de l’Assemblée Provinciale du Nord-Kivu, Jean-Paul Lumbulumbu est venu solliciter l’accélération de la création d’une Zone Économique Spéciale qui demeure une opportunité de taille pour permettre le Nord-Kivu à lutter contre l’insécurité et les guerres récurrentes a-t-il déclaré.

Pour le Ministre, l’industrie doit désormais être un facteur de stabilité et de paix, car la mise en place de cette Zone Économique Spéciale va créer plus d’emplois pour ainsi contribuer à l’encadrement des jeunes qui sont recrutés par les seigneurs des guerres dans la province du Nord-Kivu; tout en ajoutant que la nouvelle donne de la réinsertion communautaire passe par les investissements qui incluent directement l’Industrie.

A lire aussi:  Sud-Ubangi: après Gemena, Julien Paluku pourrait visiter ce jeudi le lieu où pourra être installée la ZES provinciale

“La mise en place de cette Zone Économique Spéciale va créer plus d’emplois pour ainsi contribuer à l’encadrement des jeunes qui sont recrutés par les seigneurs des guerres dans la province du Nord-Kivu”, a-t-il indiqué.

Pour le vice-président de l’assemblée provinciale du Nord-Kivu, la mise en place de la ZES dans cette partie du pays, doit être une urgence. Car, elle permettra aux jeunes, enrôlés dans les groupes armés, de quitter ces derniers et travailler dans les industries locales.

«C’était l’occasion de pouvoir féliciter le document sur la stratégie industrielle en RDC. C’est dans ce document que nous avons découvert les zones économiques spéciales. Je voudrais à travers le ministre de l’Industrie, demander au Chef de l’État de mettre en effectivité cette politique et urgemment pour la province du Nord-Kivu et celle du Sud-Kivu. Ce sont des provinces qui connaissent un sérieux problème d’insécurité et qui a notamment pour cause l’adhésion des jeunes dans des groupes d’inciviques, suite au chômage et au manque d’encadrement. Nous pensons qu’avec l’installation rapide des zones économiques spéciales, ces jeunes pourront trouver de l’emploi. Cela permettra également à la RDC qui est dans la dynamique des pays de la CEAC où la RDC doit être au rendez-vous du donner et du recevoir, d’être capable non seulement de produire, mais aussi de transformer et d’aller vendre dans d’autres pays », a plaidé Jean-Paul Lumbulumbu, vice-président de l’Assemblée provinciale du Nord-Kivu.

A lire aussi:  Lubumbashi: Julien Paluku visite la société SOTRAFER qui produit 3.500 tonnes de fer à béton par mois

Liévin LUZOLO