RDC/Incursions récurrentes de l'armée rwandaise : Joseph Kabila tranche

Nous sommes en 2013, quand les rebelles du M23 sont mis en déroute par les Forces Armées de la République Démocratique du Congo.

Soutenus par le Rwanda, ces rebelles ont été à la base de plusieurs exactions dans la partie Est de la RDC.

Après leur débâcle par les Forces loyalistes, Joseph Kabila, président de la République d'alors, a eut des mots justes et forts contre l'ennemi et ses alliés. La vidéo ci-dessous en dit long :

En résumé : "Que nos voisins nous respectent, nous ne faisons pas d'incursions chez vous parce que nous n'avons besoin de rien chez vous, disposant de tout chez nous", propos tenus par le "Raïs" à Rutshuru (Nord-Kivu) fin 2013.

Ces propos de Joseph Kabila restent encore gravés dans les têtes de certains analystes politiques congolais. Ce, concernant la situation diplomatique entre la RDC et ses neuf (9) voisins.

"Il faut savoir avec qui collaborer, même étant frères d'une même famille qui est la région de grands Lacs, tous n'avons pas les mêmes intentions. Il y a de ceux qui vous rendrons la main en vous faisant la guerre", a dit un analyste indépendant à Election-net com, faisant allusion à la récente incursion des militaires Rwandais sur le sol congolais.

du Pdt honoraire de la Rdc lors de la chute du

1 thought on “RDC/Incursions récurrentes de l'armée rwandaise : Joseph Kabila tranche

  1. Et une année plus tard les massacres ont commencés aux grand nord,donc c'était un discours d'ouverture de génocide aux grands nord d'après l'analyse personnel

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *