RDC/Gérance Financement gratuité de l’enseignement : les autorités de l’EPST exclues

Willy BAKONGA ministre national de l'EPST avec quelques élèves de Kinshasa © Photo de tiers

Les autorités de l’Enseignement Primaire, Secondaire et Technique (EPST), ont été exclues de la gérance de Fonds de la Banque mondiale alloué pour le financement de la gratuité de l’enseignement en République Démocratique du Congo.

Cette annonce a été faite ce jeudi 4 février lors de la réunion qui a eu lieu entre la Présidence de la République, la Banque mondiale ainsi que l’Inspection Générale des Finances (IGF), sans les autorités de l’EPST qui étaient, pour autant, invitées.

“La Réunion avec la Banque Mondiale , IGF et la Presidence venait de prendre fin. Et l’EPST était exclu pour la simple raison que ses autorités ne pourront plus gérer cette argent”, indiquent l’IGF qui travaille pour dénicher les détourneurs de deniers publics .

Pendant ce temps, note la même source, l’Inspection Générale aux Finances a, de plus, été félicitée par la Banque Mondiale pour ses enquêtes pointues qui permettent d’aider le chef de l’État à matérialiser sa vision de la lutte contre la corruption.

Notez que la BM avait indiqué qu’elle devrait suspendre son financement, à hauteur de 100 millions USD, de n’a Gratuité de l’enseignement de base en République Démocratique du Congo. l’IGF qui a mené des investigations, a démantelé le réseau des mafieux au sein de l’EPST. Ce qui a conduit la Banque de rénoncer à sa décision de suspendre son financement à la gratuité de l’enseignement de base en RDC.

Liévin LUZOLO