RDC : François Nzekuye rassure que le FCC de Joseph Kabila n'est pas prêt à faire l'opposition

François Nzekuye, Ph. Enet

François Nzekuye, député membre du front commun pour le Congo FCC, dit être confiant de la majorité parlementaire que détient sa famille politique de l'ex-président Joseph Kabila, ce, malgré le vote ayant conduit à la déchéance du bureau Mabunda.

D'après lui, le FCC ne fera pas l'opposition au regard des textes qui régissent l'assemblée nationale actuellement.

"il est impossible de parler du FCC Opposition dans le contexte actuel, à moins de changer les textes qui nous régissent.Les seuls textes qui réglementent la question d'appartenance à la majorité ou à l'Opposition, c'est le règlement intérieur de l'Assemblée nationale. Il est très clair que cela se fait une fois au début du mandat. Donc, toute autre démarche serait une démarche illégale" a dit François Nzekuye dans une déclaration faite mardi 22 décembre 2020 à Top. Congo FM.

A l'en croire, tout parlementaire qui veut changer de camp politique, doit accepter de perdre son mandat.

"On a pas fait la comptabilité pour savoir combien sont réellement partis. Pour qu'un député considère qu'il n'est plus d'une famille politique, il doit la quitter et perdre son mandat. S'il y a des regroupements qui affirment avoir migré, ils doivent le faire conformément au règlement intérieur de l'Assemblée nationale et le règlement ne permet pas de changer de position au courant du mandat'' rappelle-t-il.

Pour lui, "Le Front commun pour le Congo (FCC) reste absolument majoritaire à l'Assemblée nationale" et de conclure :

"légalement nous ne voyons pas par quelle magie nous pourrions la perdre''.

Plusieurs regroupement membres du FCC ont fait leurs adhésions à l'Union Sacrée, tel est le cas du regroupement de Jean Lucien Busa. De plus en plus, l'Union sacrée prend corps alors qu'il s'observe une défection du côté FCC.

Joël Mesa Nzuzi