RDC/Formation des jeunes à l'entrepreneuriat : tout savoir sur le tête-à-tête entre Yves Bunkulu et Elisabeth Moreno

En mission officielle en France, le Ministre de la Jeunesse, Initiation à la nouvelle citoyenneté et cohésion nationale a eu une séance de travail ce jeudi avec Elisabeth Moreno, Ministre chargé de l’Égalité hommes femmes, de la Diversité et de l’Égalité des chances de la République française. Quatre points ont fait l'objet de ces échanges.

Primo, le projet entrepreneuriat des jeunes. La RDC sera associée à l'initiative talents communs qui est un programme de formation et de financement des projets d'entrepreneuriat des jeunes. Les jeunes sont financés à 50% par la République française et 50% autre par les pays concernés. Ce programme est déjà opérationnel depuis quelques années en Afrique de l'ouest, notamment au Sénégal. Avec l'avènement du fond de l'entrepreneuriat des jeunes en RDC, ce projet ne va pas trainer à prendre de l'envol.

Secundo, la formation, la protection et l'accompagnement des jeunes filles pour leur autonomisation. La formation à la planification familiale pour éviter les grossesses indésirables sera aussi en charge. L'expérience et l'expertise françaises dans ce domaine sont sollicitées pour assurer l'épanouissement des filles en décrochage scolaire et ainsi leur offrir une nouvelle chance de réorganiser leur avenir avec une formation pratique qui débouche directement à l'auto emploi.

Tertio, la formation et la réinsertion professionnelle des jeunes garçons. Le Ministre de la Jeunesse, Yves Bunkulu a plaidé et obtenu un accord de principe pour que l'agence française de développement appui le programme du gouvernement piloté par le Ministère de la Jeunesse dans la réinsertion professionnelle et sociale des jeunes.

Quarto, il était question d'aborder la question de la diaspora. La Ministre française, Élisabeth Moreno, elle-même qui est une diaspora, les deux homme et femme d'État ont réfléchi sur le renforcement et le rôle positif de la diaspora africaine pour le développement du continent, notamment l'implication positive de la diaspora congolaise en RDC. Le Ministre RD congolais a saisi l'opportunité pour soulever le dossier production musicale des artistes congolais qui éprouvent d'énormes difficultés avec plusieurs productions musicales annulées pour raison des menaces d'une partie de la diaspora.

Mme le Ministre de la France dit reconnaître que ce dossier n'a jamais été porté au niveau de leur gouvernement. Que tout se limite au niveau des préfectures. Saluant l'initiative du Ministre congolais de la Jeunesse, Yves Bunkulu, Élisabeth Moreno a promis soumettre ce dossier à son gouvernement pour que solution soit trouvée dans le sens de faciliter et surtout accompagner et sécuriser les productions des artistes congolais en France.

ELECTION-NET.COM/CellCom MinJeunesse

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *