RDC: Formation de leaders politiques en vue d'augmenter le nombre de femmes candidates aux prochains scrutins

Un groupe des femmes congolaises du Sud-Kivu. Ph de tiers.

Les leaders politiques se forment sur le genre pour augmenter le nombre de femmes candidates aux prochaines élections

Béatrice Lomeya Atilite, Ministre d’État, Ministre du Genre, Famille et Enfant, lancera ce mercredi 4 novembre à l’hôtel Sultani à Kinshasa, la première formation des coaches en genre. Ce, en vue de renforcer le leadership féminin au sein des partis politiques en République Démocratique du Congo. Une formation qui aura une durée de deux jours.

Cette formation organisée par ONU Femmes s'inscrit dans le cadre de son programme des Coachs en Genre (PCG), financé par l’Ambassade de Suède.

"L’objectif de ces assises est de donner aux cadres des partis, de la majorité ou de l’opposition, les outils nécessaires pour motiver plus de femmes à s’engager en politique en vue des prochaines élections, et permettre aux hommes de soutenir les candidates", apprend-t-on.

Il sied de rappeler que les partis politiques, qui sont les principaux garants de l’entrée des citoyennes et citoyens aux postes de décision, n’ont pas pu inscrire un nombre suffisant de candidates sur les listes électorales en 2018 pour atteindre 30% de femmes élues. Ceci est une première étape sur la voie de la parité dans les parlements national et provinciaux.

Signalons qu'à l’issue de cette formation, les 30 participantes et participants seront équipés pour former un réseau de mentors et coacher les partis politiques pour plus de participation des femmes et, par ricochet, dans les instances de décision. Le but final est d’amener les partis politiques à maitriser la question du genre et à renforcer la prise en compte du genre et la promotion de l’égalité des sexes au sein de leur parti.

La formation, qui dure trois jours, comporte des sessions pratiques, d’échanges d’expériences et de réflexions sur le rôle et les besoins des femmes en politique.

Liévin LUZOLO