RDC/Football : les joueurs de Renaissance dévouent le comité Mandala

Willy Mandala, nouveau président du FC Renaissance.

Touchés par une crise qui se porte en merveille dans leur équipe, les joueurs du Football club Renaissance du Congo, qualifiés pour la saison sportive 2021-2022, ont saisi, par une lettre (pétition) collective, la fédération congolaise de football association et la Linafoot pour leur faire-part des graves difficultés qu'ils rencontrent avec leur comité sportif nouvellement élu.

11 matchs du championnat de Linafoot auxquels le club est engagé sont déjà disputés, mais, jusque-là, "nous n'avons pas des contrats qui nous lient avec le club", ont-ils dénoncé dans leur lettre du 20 décembre parcourue par election-net.com.

En outre, ces derniers soulignent qu'ils n'ont pas de salaires et, jouent sans prime de match et/ou de voyage. "La prise en charge par le comité sportif n'est pas garantie" ont ils poursui.

_"Les conditions de travail ne sont pas bonnes et ne nous permettent pas de donner les meilleurs de nous-mêmes. Et à l'allure où vont les choses, nous craignons le pire que la saison dernière", ont-ils ajouté.

Vu tout ce qui précède, ils suggèrent aux instances faîtières du football Congolais de convoquer une assemblée générale extraordinaire et élective pour qu'ils se choisissent des nouveaux "dirigeants responsables pour un avenir meilleur du club."

Rappelons que dans une conférence de presse, le 17 décembre dernier, l'évêque Pascal Mukuna, Président du conseil d'administration du Club Kinois avait annoncé la suspension du comité Willy Mandala de ses fonctions pour "incopétance."

Jean-Paul Tshimanga

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *