RDC-Fonction Publique : “Je suis farouchement opposé à la distribution des numéros matricules comme des cacahouètes. C’est de la spoliation de la fonction publique”, Jean-Pierre LIHAU


C’est dans une place “Golgotha” noir de monde que le Vice-premier Ministre et Ministre de la Fonction publique, modernisation de l’administration et réforme du service public a fait sa première apparition publique. Jean-Pierre LIHAU EBUA qui a été ovationné dès ses premiers mots, a tenu à remercier le Chef de l’Etat pour l’inestimable honneur qu’il lui a fait, celui de patronner le processus de modernisation de l’administration d’un pays aux dimensions continentales et de servir de colonne vertébrale de son développement.

Remerciement également à l’endroit du Premier Ministre Jean-Michel Sama Lukonde pour la confiance témoignée à son égard, et remerciement aussi aux cadres et agents de l’administration publique pour le chaleureux accueil et pour le crédit confiance.

“La politique, c’est avant tout la gestion des problèmes de ses administrés”, a lancé l’élu de Bumba, avant de préciser qu’on peut beau avoir des minerais, du pétrole ou du bois, mais sans une bonne administration, le pays ne pourra jamais décoller. D’où sa détermination à moderniser l’administration congolaise, à apporter des innovations nécessaires pouvant rendre plus rayonnant et plus productif le service public .

Jean-Pierre LIHAU qui s’est estimé heureux d’avoir la confiance du Chef de l’Etat et du Premier Ministre, espère profiter de sa préséance par rapport aux autres Ministres sectoriels afin de bien impulser cette révolution dans le fonctionnement de l’administration et du service public.

Une administration prospère dans un pays prospère

“Ensemble, nous devons revaloriser le fonctionnaire public. Je suis farouchement opposé à la distribution des numéros matricules comme des cacahouètes. C’est de la spoliation de la fonction publique”, a martelé le Vice-premier Ministre de la fonction publique, qui a pris l’engagement d’être le défenseur des droits des fonctionnaires tout en exigeant à ces derniers de remplir loyalement et correctement leur devoir.

Pour ce pionnier de la révolution parlementaire qui a conduit au ras de marrée de l’Union Sacré de la nation, le temps est venu de réhabiliter le prestige de la fonction publique. Le VPM de la fonction publique a aussi une stratégie claire pour remotiver les fonctionnaires de son administration : plus question de discrimination entre les différents fonctionnaires qui interviennent dans la chaîne de la dépense.

Nettoyer courageusement le fichier des fonctionnaires publics

Il a réaffirmé sa détermination à maîtriser les effectifs des agents et fonctionnaires de l’Etat, à concrétiser le départ honorable à la retraite pour ceux qui ont déjà 65 ans et à rajeunir l’administration. Toute la politique du VPM Jean-Pierre LIHAU sera basée sur une seule approche: le dialogue.

C’est dans ce cadre qu’il compte organiser les nouvelles élections syndicales de manière démocratique et transparente, afin d’avoir des partenaires et interlocuteurs légitimes. Car, faut-il le souligner, les dernières élections syndicales au sein de l’administration publique remontent à 2013.

Par ailleurs, le Ministre a promis de s’impliquer vigoureusement pour la réhabilitation urgente du bâtiment vétuste qui abrite les services de l’administration publique. Il a qualifié d’inacceptables les conditions dans lesquelles travaillent les fonctionnaires.
Réagissant à ce discours de politique générale du patron de l’administration publique, les fonctionnaires ont promis tout leur soutien à ces idées novatrices.

Avec un espoir lisible : que cette volonté et cette détermination du VPM Lihau se transforme en réalité concrète, pour le bien de la République et pour la dignité du fonctionnaire public. Et pour montrer publiquement leur soutien indéfectible au nouveau leadership du Ministère incarné par Jean-Pierre LIHAU, les Fonctionnaires ont unanimement décidé de suspendre la grève qu’ils observent depuis plusieurs semaines et de reprendre immédiatement le travail.

Election-net.com/cellcom Min fonction publique