RDC/Finances : N.KAZADI préside l'ouverture du séminaire de la DGI sur les stratégies et les actions concourant à la mise en œuvre du contrat de performance

Dans le cadre de la maximisation des recettes publiques, le Ministre des Finances Nicolas KAZADI a présidé ce mercredi 01 septembre 2021, la cérémonie d’ouverture du séminaire en faveur des directeurs des Impôts sur la définition des stratégies et les actions pour la mise en œuvre des contrats de performance signés le 22 juillet 2021, entre le ministère des finances et les régies financières.

Pour le Directeur Général de la DGI, Barnabé Mwakadi, ce séminaire de construction et de renforcement des capacités des directeurs permettra à cette régie financière de répondre aux exigences du ministère des finances qui les exhorte à atteindre les assignations, le cas échéant, les dépasser dans le cadre de la mobilisation accrue des recettes.

Au-delà de l’appropriation de la vision du Ministre des Finances par les directeurs séminaristes en ce qui concerne le contrat de performance, le DG de la DGI est déterminé à étendre cette formation au niveau de tous les agents commis à la collecte des impôts, tant au niveau de grandes que de petites entreprises en vue d’atteindre les objectifs. D’autres séminaires auront lieu dans les tous prochains jours pour ratisser large.

Pour sa part, le Ministre des Finances a félicité les autorités de la Direction Générale des Impôts pour l’organisation de ce séminaire au début du mois de septembre qui coïncide avec le commencement du dernier quadrimestre de l’exercice budgétaire 2021, pour lequel , les prévisions des recettes des impôts sont fixées par la loi des finances du 28 décembre 2020, à plus au moins quatre mille neuf cent milliards huit cent quatre-vingt-treize millions de Francs congolais.

Pour Nicolas KAZADI, la performance actuelle est satisfaisante mais elle reste encore mitigée et mérite d’être améliorée davantage en vue du dépassement budgétaire de la même période.

L’argentier national a porté à la connaissance des agents et cadres de la DGI la modification imminente du contrat de performance pour tenir compte de nouvelles prévisions des recettes dès que le projet de loi des finances rectificatif pour l’exercice 2021 en cours d’élaboration au niveau du gouvernement sera voté par le parlement et promulgué par le président de la république. C’est pour cette raison qu’il a encouragé la DGI a élaborer un plan d’actions adéquat pour les quatre derniers mois de l’année 2021, afin de collecter les recettes à la hauteur des prévisions budgétaires qui intègrent, conformément à l’une des articulations du contrat de performance signé le 22 juillet 2021, une augmentation volontariste de 15%.

Au demeurant, Nicolas Kazadi s’engage à payer la rétrocession au plutard à la fin du mois suivant celui de la réalisation des recettes, à finaliser le déploiement du logiciel isys-régies dans les provinces restantes et enfin, à accorder et payer pour la première fois dans l’histoire des régies financières, une prime spéciale pour la motivation du personnel en cas d’atteinte ou du dépassement des assignations, telles que réévaluées dans le contrat de performance.

Cellule de Communication du Ministère des Finances.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *