RDC: Félix Tshisekedi veut se rassurer de l'appuie de la communauté internationale

Considérés comme des représentants des partenaires traditionnels de la République démocratique du Congo, les États-Unis, la France, le Royaume-Uni n'echappent pas à l'attention du président de la RDC.

Felix Tshisekedi a ainsi réuni les ambassadeurs de ces pays. La représentante spéciale du secrétaire général des Nations unies à également été associée à ces échanges jeudi dans la soirée à la cité de l'OUA.

Ils ont échangé avec le Garant de la Nation sur la situation sécuritaire dans le pays , trois mois après l'état de siège décrété dans deux provinces.

Les ambassadeurs des États-Unis d'Amerique, de la France , du Royaume de Belgique, du Royaume Uni ainsi que la représentante spéciale du secrétaire général des Nations-Unies et cheffe de la Monusco ont été reçus conjointement, ce jeudi 29 juillet, par le Président de la République Félix Antoine Tshisekedi Tshilombo.

À cette séance de travail, le Chef de l'Etat s'est fait assister du ministre de la Défense et du Chef d'Etat Major général des FARDC.

S'exprimant au nom des diplomates, l'ambassadeur de France en RDC, François Pujolas a fait savoir qu'il a été question de l'accélération des actions pour la stabilité de l'Est du pays.

Des actions conjointes et concertées des FARDC et de la Monusco de grande envergure seront menées pour combattre les forces négatives et les groupes rebelles.

Aux diplomates, le Chef de l'Etat a expliqué sa vision et motivation pour mettre un terme aux tueries dans l'Est et à l'exploitation illégale des ressources naturelles.

Le Président de la République Félix Antoine Tshisekedi Tshilombo a aussi échangé avec ses interlocuteurs sur le Programme de désarmement, démobilisation, Réinsertion communautaire et social ( PDDRC-S) devant accompagner les actions militaires en cours .

Cette réunion a précédé celle du Conseil Supérieur de la Défense consacrée à la situation sécuritaire générale du pays.

Rédaction.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *