RDC : Felix Tshisekedi va échouer avec l'union sacrée, car "chacun apporte ce qu'il n'a pas"( Augustin Bisimwa)

Augustin Bisimwa président du parti MDVC

Le secrétaire du Mouvement d'Elites pour la Démocratie et le Vrai Changement (MDVC), Augustin Bisimwa a, au cours d'une interview accordée à Électionnet.com, ce mercredi 06 janvier 2021, évoqué l'un des problèmes qui selon lui, pourrait être à la base de l'échec de l'Union sacrée, nouvelle vision politique de Félix Tshisekedi.

A l'en croire, l'Union sacrée n'a pas été constituée pour redonner le sourire au peuple congolais. Ce dernier estime que Félix Tshisekedi ne serait pas en mesure de gérer les
agendas politiques des grandes figures qui adhèrent à l'Union Sacrée. Il appuie son argumentaire en se référant à l'échec de la coalition FCC-CACH.

"Vous vous rendez compte que quand, on parle du salut du peuple, nous sommes en train de vouloir comprendre comment est-ce que ceux qui n'étaient pas à mesure de gérer un seul accord réussiront en à gérer 5 ?. parce qu'aujourd'hui pour ceux qui ne le savait pas Tshisekedi avait un accord avec Kabila et cette Accord a posé problème et maintenant avec l'union sacrée, il faudra qu'il ait des petits accords, et ces accords malheureusement seront plus de 5 et donc comment le peuple naïf peut continuer à croire qu'on ne peut pas être à mesure de gérer un seul accord face à un partenaire et réussir à gérer 5, avec 5 partenaires" s'interroge-t-il :

"Jean pierre Bemba arrive étant que MLC et alliés et il va négocier avec le président Tshisekedi pour arriver avoir n'est-ce pas la contrepartie de son apport, Moïse katumbi arrive comme ensemble pour le changement et alliés, pas étant que Lamuka , Bahati arrive entant que AFDC-A,vous avez également FCC transfuge. Vous vous rendez compte que chacun apporte ce que Tshisekedi n'a pas, Et ce que Tshisekedi n'a pas, c'est la majorité, et il cherche cette majorité sans élection. Et pour en avoir, il doit tout vendre ,tout donner.
Alors pour voir katumbi quitter l'opposition avec ses députés, donner ses députés à Tshisekedi ,il va demander à Tshisekedi en contrepartie que ce qu'il gagne. Et Tshisekedi va dire voilà en contrepartie "je te donne ça en terme des portefeuilles, des entreprises publiques" et ça sera mit sur papier, et lorsque on met sur papier ça devient un accord,et Bemba fera la même chose, Bahati et les autres, donc on va faire face à 5 accords",a-t-il expliqué.

Joël Mesa Nzuzi