RDC: Félix Tshisekedi Tshilombo participera à la session extraordinaire de l’assemblée générale des Nations-Unies

Felix Tshisekedi, président de la République Démocratique du Congo Ph. Tiers

Le Président de la République, Félix Antoine Tshisekedi Tshilombo, va participer du 3 au 4 Décembre 2020, à la 31e session extraordinaire de l’Assemblée Générale des Nations Unies.

Et comme depuis le début de la pandémie, les assemblées au niveau des Nations Unies se tiennent soit par visioconférence ou par vidéoconférence. Félix Antoine Tshisekedi Tshilombo et ses homologues seront épargnés du déplacement vers New York.

Comme il en est de coutume lors des Assemblées générales des Nations Unies, plusieurs allocations sont attendues. Parmi le discours attendu est celui des chefs d’État des pays membres de l’ONU.

Cette 31e rencontre des Etats va être concentré sur la pandémie de la Covid-19 en vue de faire le point sur l’évolution des mesures prises mais aussi des efforts pour l’efficacité du vaccin en préparation.

Notons que lors de son allocution, me numéro un congolais va revenir sur les aspects ayant été mis en place par Kinshasa pour faire face à cette pandémie.
Rappelons que le premier cas de la Covid-19 en République Démocratique du Congo remonte au 10 Mars 2020. Et qu’aujourd’hui sir 12469 cas détectés, 11495 sont sortis guéris. Le taux de guérison est de 92% et que l’on enregistre 333 cas de décès, soit 2,6 de létalité.

Signalons que 79% des foyers les plus pauvres ont été touchées par la hausse des prix des aliments et la perte de revenus.

Par ailleurs, face à la 2e vague perceptible par l’augmentation du nombre des cas confirmés suite notamment au relâchement dans l’observance des mesures barrières par la population, il va falloir un renforcement des mesures contraignantes.

En plus le Président de la République va ,très probablement, rappeler le sommet du 7 Octobre 2020 tenu à Goma ,avec ses homologues de la Sous-Regions , sommet au cours duquel, les options ont été levées pour l’élaboration d’un plan transfrontalier de riposte.

Et enfin, ,sans détour, le Président rdcongolais va reconnaître le soutien dont à bénéficier notre pays de la part de la communauté internationale dans le cadre de la lutte contre le Coronavirus à la de laquelle l’Organisation Mondiale de la Santé.

La grande inconnue reste plutôt de savoir si le Chef de l’Etat congolais évoquera les secousses que connaît son pays suite à la fragilité de la coalition issue de la première alternance politique dans son pays.

Chris Lumbu