RDC: Félix Tshisekedi s'engage à mobiliser les fonds pour la réparation des victimes sexuelles

Le Bureau de la Première dame de la République Démocratique du Congo (RDC), Denise Nyakeru Tshisekedi, avait annoncé la tenue, du 20 au 21 octobre 2021, d’une table ronde inclusive sur la mise en place d’un Fonds national de réparation en faveur des victimes des violences sexuelles liées aux conflits et autres crimes graves en RDC.

Présent à cette activité, le président de la République démocratique du Congo (RDC), le président Tshisekedi a pris un engagement solennel pour permettre la mobilisation de ces fonds.

" Le fond national pour la réparation des victimes sexuelles et aux crimes commis en RDC sera une question prioritaire pour le gouvernement. Engagement solennel du Président de la République. Plus rien ne sera comme avant", a annoncé le porte-parole du gouvernement congolais Patrick Muyaya.

Plusieurs parties prenantes prennent part à ces assises. Il s’agit, entre autres, des survivant(e)s, des organisations de la société civile qui luttent contre les violences basées sur le genre (VBG), des spécialistes dans la prise en charge holistique des victimes, des organismes internationaux œuvrant dans la lutte contre les violences sexuelles, des agences du système des Nations-Unies, des membres des représentations diplomatiques en poste à Kinshasa, des parlementaires et des membres du Gouvernement congolais.

Joël Mesa Nzuzi

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *