RDC : Félix Tshisekedi révolté après la séquestration d'un étudiant congolais à Bruxelles et instruit Lutundula

Felix Tshisekedi, Ph. Présidence

Le président de la République démocratique du Congo, Félix-Antoine Tshisekedi, Chef de l'État, a présidé par visioconférence le vendredi 1er octobre 2021, le 21ème Conseil des ministres à Kinshasa au cours duquel le 5e président de la RDC a épinglé et regretté l’état de séquestration de l’Étudiant congolais, Jérôme Masudi Waso à l’aéroport de Zaventem à Bruxelles, sous prétexte qu’il n’aurait pas des aptitudes pour prétendre poursuivre ses études post-universitaires.

Selon le compte rendu de ladite réunion parcouru par election-net.com, le successeur de Joseph Kabila a fermement condamné cet acte déplorable. Et il a de ce fait instruit le vice-Premier Ministre et Ministre des Affaires étrangères d’approcher l’ambassade du royaume de Belgique accrédité en République démocratique du Congo pour lui exprimer la totale désapprobation de cet acte et exiger la libération immédiate de Monsieur Jérôme Masudi Waso.

Par ailleurs, Félix Tshisekedi a défendu son compatriote soutenant qu’il a été régulièrement inscrit à l’Université catholique de Louvain, et qu’il dispose pour ce faire, de tous les documents y afférant.

En outre, rapporte le porte-parole du gouvernement, Félix Tshisekedi a insisté sur la nécessité de rappeler aux autorités belges d’assurer, par devoir de réciprocité, un meilleur traitement au citoyen congolais qui arrive sur leur sol, comme la République démocratique du Congo le fait pour le sujet belge.

Jean-Paul Tshimanga

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *