RDC : Félix Tshisekedi invité à circonscrire l'état de siège dans la région de Beni et d'Irumu

Félix Tshisekedi accueilli à l'Est de la RDC© photo de tiers

Plus de 90 jours après l'État de siège décrété par Felix Tshisekedi au Nord-Kivu et en Ituri, il y a plusieurs élus nationaux et provinciaux qui plaident pour que la décision puisse être limitée à deux territoires, notamment Beni au Nord-Kivu et Irumu en Ituri.

Le député provincial Promesse Matofali Yonama élu de Butembo au Nord-Kivu a indiqué à Election-net.com que ''la stratégie est non adaptée quoique les députés nationaux continuent à proroger cet état de siège sans une évaluation et recommandation quelconque''

Il est cependant, revenu sur sa proposition celle de circonscrire l’état de siège en territoires de Beni et Irumu, ce qui serait selon lui, une stratégie pour que tous les efforts soient concentrés dans ces deux territoires où les massacres de populations continuent et l’autorité de l’État est sabotée.

''C’est un regret de voir les choses continuer à s’empirer aux yeux de nous tous et on se cabre derrière une stratégie non adaptée. À idohu en chéfférie des w/vonkutu térritoire d'irumu, incendie des 2 camions actros et 5 voitures marque primo'', a-t-il indiqué.

Il a en outre indiqué qu'il avait saisi le gouverneur militaire d’entrer en contact avec son homologue de l'Ituri pour qu’un convoi soit organisé sur ce tronçon où l'ennemi incendie les véhicules et tue les civils ''mais personne ne m’a écouté'', regrette-t-il.

Il sied de noter que Jean-Baptiste Kasekwa député national, élu de la ville de Goma au Nord-Kivu, avait lors de la plénière du 17 juillet 2021, demandé que cet état de siège soit limité à ces territoires précités où l'ennemi continue à endeuiller la population malgré la présence des autorités militaires.

Prince Bagheni, à Goma

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *