RDC : Félix Tshisekedi appelle à la régularisation des arriérés de rétrocession

Felix Tshisekedi, président de la République Démocratique du Congo . Ph. Présidence

Le président de la République Démocratique du Congo, Félix Antoine Tshisekedi est revenu à l'issue de cette 7ème Conférence des Gouverneurs sur sa vision de stabiliser les institutions en République Démocratique du Congo. Il a rappelé à cet effet ce qu’il a retenu des consultations qu’il avait lancées. Il s’est appesanti particulièrement sur les problèmes des provinces.

« En engageant des larges consultations des forces vives de la nation, à travers les leaders les plus représentatifs de la société civile et de la classe politique dont les gouverneurs de province afin de recueillir leurs avis et éventuelles recommandations sur les solutions de sortie de crise, j'ai notamment compris que vous demandiez au chef de l'État de convoquer et de tenir régulièrement les assises de la conférence des gouverneurs de province, de sécuriser la fonction des gouverneurs de province, représentants de la haute autorité en province contre toutes velléités infondées de déstabilisation par les députés provinciaux», a-t-il dit.

Et d’ajouter:

« Ce qui s'inscrit pleinement dans la vision du président de la République sur la stabilité des institutions provinciales en vue de pousser le développement à la base, de donner l'instruction au VPM du budget et au ministre des finances, de régulariser les arriérés de rétrocession et frais de fonctionnement et des fonds d'investissement dûs aux provinces ».

Il sied de rappeler que ces assises ont pour thème: "La gouvernance des provinces dans l'environnement démocratique actuel: défis et opportunités. Elles se tiennent dans un contexte de pandémie de la Covid-19 et de la fin de la coalition FCC-CACH.

Bénédicte Matondo