RDC / FCC : la fronde gagne du terrain

Quelques membres du FCC . Ph. Tiers

La plateforme politique de l'ancien Président de la République Démocratique du Congo, RDC Joseph Kabila Kabila, Front Commun pour le Congo, FCC reste secouée par une crise interne en dépit des tentatives de stabilisation du contesté comité de crise mis en place par son chef de fil en décembre dernier pour recoller les morceaux après la déchéance de la présidente de l'Assemblée Nationale, Jeannine Mabunda par la nouvelle coalition politique, Union Sacrée de la Nation regroupée autour de l'actuel chef de l'État, Félix Antoine Tshisekedi Tshilombo en remplacement de la coalition FCC-CACH ayant dirigé le pays dès la prise du pouvoir par ce dernier en janvier 2019.

Après la lettre de contestation du groupe de Constant Mutamba Tungunga, président du regroupement politique, Nouvelle Génération pour l'Émergence du Congo, NOGEC c'est le tour du parti politique FONAFEC de l'ancien ministre de Joseph Kabila, Marcel Ilunga d'exiger le départ du comité Tshibanda jugé obsolète face aux nouveaux enjeux politiques de l'heure.

Ci-dessous, l'intégralité du communiqué envoyé à election-net.com ce jeudi, 11 novembre 2021

Avec autant de frustrations, va-t-on vers la déconfiture de la plateforme, moins de 5 ans après sa mise en place, rien n'est moins sûr.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *