RDC / FCC-CACH, Leila Zerrougui lance un appel à l'apaisement en direction de toutes les parties

Leila Zerrougui patronne de la Monusco Ph. Dieubon M

La cheffe de la mission des nations unis pour la stabilisation de la République Démocratique du Congo, Leila Zerrougui a réagi concernant la fin de la coalition FCC-CACH via son compte twitter. La cheffe de la MONUSCO appelle toutes les parties à l'apaisement. Elle affirme continuer à faire usage de bons offices pour faciliter une résolution rapide et pacifique de la crise politique et institutionnelle que traverse la RDC. Leila Zerrougui a alerté les dangers que court la RDC si cette crise persitait notamment des répercussions sérieuses sur la situation sécuritaire et économique du pays ".

Dans son adresse devant le conseil de sécurité de l'ONU, elle a déploré " les heurts violents entre militants de l'UDPS et du PPRD le lundi 07 décembre au palais du peuple.

Rappelons qu'au cours de sa rencontre avec plusieurs représentants de partis politiques et ceux de la société civile ces derniers mois, Leila Zerrougui a indiqué "qu'il serait impératif de dialoguer pour éviter toutes provocations susceptibles d'inciter à la violence".

Elle a également martelé sur la nécessité de la mission onusienne de concentrer ses efforts pour trouver un accord sur les politiques de stabilisation et les reformes institutionnelles essentielles à l'amélioration de la sécurité et à la vie quotidienne des congolais.

Bénédicte Matondo