RDC: Face à l’insécurité à Beni, la Monusco, “ainsi devenue inutile, devra se retirer du territoire congolais”, collectif d’ONG des droits de l’homme

Le camp de la Monusco de Boikene à Béni le 16 novembre 2018. (Image d'illustration) EUTERS/Samuel Mambo

Un collectif des organisations non gouvernementales des défenses des droits de l’homme, réunies ce jeudi 15 avril à Kinshasa, demande à la Monusco des quitter le sol congolais. Ce, suite à sa léthargie devant face aux massacres récurrents dans la région de Beni au Nord-Kivu.

Dans un Message intitulé “Appel à l’action urgente pour la fin des massacres à Beni”, ces ONG demande au chef de l’État d’organiser l’armée ainsi les services de renseignement, afin de traquer les égorgeurs.

“Nous lui demandons
d’organiser l’armée et tous les services de la défense nationale (y compris les services des
Renseignements) pour que les égorgeurs de Beni soient connus et qu’ils soient poussés à la défaite”, notent ces ONG.

Au Premier Ministre, elles demandent de faire de la sécurité à l’Est du pays, une priorité. Mais aussi doter l’armée des moyens pour combattre ces groupes armés.

Ci-dessous l’intégralité du message de ces ONG, parvenu à election-net.com:

Liévin LUZOLO