RDC/état de siège : Martin Fayulu et Adolphe Muzito s’interrogent

Martin Fayulu et Adolphe Muzito. Ph. de tiers.

Après que le président Tshisekedi ait décrété l’état de siège au Nord-Kivu et en Ituri, les réactions fusent de partout.

La dernière en date est celle du Présidium de Lamuka aile Fayulu. Dans un communiqué signé par Martin Fayulu et Adolphe Muzito, parvenu à Election-net.com, le duo s’interroge et veut savoir “en quoi l’état d’insécurité des provinces de l’Ituri et du Nord-Kivu, diffère t-il de celui du Sud-Kivu et du Tanganyika?”, “Qui agresse la RDC ?”, s’interrogent Muzito et Fayulu.

Les deux personnalités ont, enfin, dénoncé “l’amateurisme dans la gestion de l’État et rappelle que, les restrictions des libertés qui accompagnent l’état de siège, sont un acte grave en ce qu’il suspend l’état de droit dans la partie du territoire frappée par le dispositif”.

Ci-dessous l’intégralité du communiqué de Lamuka aile Fayulu :