RDC-Etat de siège : les gouverneurs militaires sommés

Gouverneur militaire du Nord-Kivu/photo de tiers

Vu la situation actuelle que traversent les populations du Nord-Kivu et d'Ituri, la République démocratique du Congo mène beaucoup d’efforts pour pacifier le pays avec l’instauration de l’état de siège dans ces deux provinces et le renforcement de l’état de droit avec la lutte contre la corruption sur toute l'étendue. 

Sur ce, le 5e président de la RDC, Félix Antoine Tshisekedi a au cours de la quatorzième réunion du Conseil des ministres tenue le vendredi 6 août, indiqué que les Gouverneurs militaires sont tenus de fournir un rapport chiffré et détaillé sur l’amélioration de la situation des droits de l’homme dans leurs juridictions respectives.

Félix Antoine Tshisekedi, a invité par la même occasion, le Gouvernement congolais à être attentif aux différents rapports publiés par des organisations non-gouvernementales du secteur.  

Il a appelé en outre, au renforcement du partenariat entre le Bureau Conjoint des Nations Unies pour les Droits de l’Homme (BCNUDH), les organisations non-gouvernementales locales et internationales actives pour la défense des droits de l’homme et le Gouvernement, à travers les Ministères sectoriels impliqués, en vue de mettre en relief les paramètres spécifiques et récurrents aux violations qui sous-tendent leurs rapports.  

_"Ceci pourra enrichir l’action du Gouvernement dans ses efforts pour promouvoir et protéger le respect des droits de l’homme", souligne le compte rendu de cette réunion parcouru par election-net.com.

Jean-Paul Tshimanga

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *