RDC-ESU : vente des syllabus, Muhindo Nzangi annonce des sanctions à l'égard des contrevenants

Muhindo Nzangi, Ministre de l'ESU signant les diplômes

Dans une nouvelle note circulaire datant de ce 06 juillet, adressée aux Chefs d'établissements d'enseignement supérieur et universitaire, et consultée par election-net-com ce jeudi 08 juillet, le Ministre de l'Enseignement Supérieur et Universitaire , Muhindo Nzangi, rappelle sa décision d'interdire la vente des syllabus, y compris dans sa forme des "droits d'auteur".

Par cette note circulaire, Muhindo Nzangi abroge aussi les dispositions d'une autre note du 28 janvier 2017, relatives à la fixation de prix des syllabus.

" À la suite de l'attribution de la charge horaire qui se fait au début de chaque année académique par la Faculté/Section, tout enseignant à l'obligation de mettre à la disposition de la Faculté/Section, selon le cas, la version électronique du syllabus de chaque cours lui attribué. Cette dernière instance le mettra à la disposition des étudiants, sans conditions" peut-on lire dans la note circulaire du ministre de l'ESU, Muhindo Nzangi.

Par ailleurs, il met en garde les contrevenants à cette note circulaire, en précisant que cela les expose à des "sanctions conformément aux textes légaux et réglementaires".

Ces sanctions sont notamment :

  1. La suspension ou la perte du mandat pour les membres du comité de gestion,
  2. La suspension ou la perte de fonctions pour les autorités décanales,
  3. Le retrait de la charge horaire ou la révocation pour les enseignants
  4. L'exclusion définitive de l'institution pour les étudiants.

Pompon BEYOKOBANA

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *