RDC-ESU: Muhindo Nzangi menace de retirer les agréments de certaines universités

Muhindo Nzangi, ministre de l'enseignement Supérieur et universitaire à Goma/ photo ENET de Prince Bagheni

Le ministre national de l'Enseignement supérieur et universitaire, Muhindo Nzangi a présenté l'instruction académique 023 qui guidera l'année académique 2021-2022, à Kinshasa ce mardi 7 décembre 2021.

À cette occasion, le ministre Muhindo Nzangi est resté ferme à sa décision portant interdiction de recrutement en faculté de médecine dans certaines universités à travers le pays. Hormis 16 universités, il menace de retirer l'agrément d'une université qui s'hasarderait à recruter les étudiants en medicine sans autorisation.

« il n’y a que 16 universités autorisées de recruter en médecine. J’apprends qu’il y a des privés qui veulent faire le gros dos. Celui qui va passer outre, je vais retirer son agrément », a-t-il déclaré.

Il sied de noter que l'année académique 2021-2022 sera officiellement lancé le 5 janvier 2022 sur toute l'étendue de la République Démocratique du Congo.

Dieubon Mughenze

5 thoughts on “RDC-ESU: Muhindo Nzangi menace de retirer les agréments de certaines universités

  1. Nous accompagnons l'idée de Son Excellence Monsieur le Ministre pour fermer les universités non fiables, car la médecine était déjà dans la rue. Et nous lui recommandons de publier la liste des institutions publiques qui doivent fonctionner en RDC selon les différentes filières.

    1. Ça devient compliqué,c'est une dictature ou quoi? Aulieu d'aider ces institutions à évaluer et améliorer les conditions d'application vous décider de retirer.....

      1. Seul un fou peut croire que vous avez une université en rdc. Ce ministre est un bkagueur, il tolere, il ya aucune fac de medecine en rdc meme pa's une seule valuable. Ce sont des ordures en commencant par unikin unilu ukis, ect.. On doit fermer pendant 5 ans les trois la les autres pour du bon. Vous etes idiots so vous pwnsez k vous aviez une universités en rdc

  2. Nous sommes derrière vous,mais nous entendons de réforme dans les universités et instituts supérieurs où tu n,a pas encore nommé de nouveau COGE.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *