RDC/ESU : interdiction de la vente des syllabus, le bras de fer Muhindo Nzangi-professeurs engagé

Le député national, Muhindo Nzangi. Ph de tiers.

Après sa sortie médiatique du mardi dernier devant les étudiants, annonçant l’interdiction de la vente des syllabus dans toutes les universités et tous les instituts supérieurs de la RDC, le nouveau ministre de l’Enseignement Supérieur et Universitaire (ESU), Muhindo Nzangi, a attiré la foudre sur lui.

“Rencontre de convivialité avec les étudiants de l’ISC, INBTP et UPN. Ravi d’écouter cette jeunesse, socle de l’avenir du Congo. À cette occasion, j’invite les autorités académiques d’en finir avec la vente des syllabus”, avait déclaré le ministre après sa ronde.

“Qu’il fasse des syllabus lui-même pour distribuer à tous les étudiants”, a réagi un enseignant sous anonymat, au média okapinews.net. Pour ce professeur, le ministre Muhindo Nzangi devrait interdire la vente obligatoire et la vente en soi.

“Un ministre de l’ESU doit savoir ce qu’il dit. L’Esu c’est le sommet et non du populisme. Le syllabus est un travail intellectuel du professeur pour faciliter la compréhension des matières par les étudiants. Il devrait peut-être interdire l’achat obligatoire du syllabus et non interdire la vente. Pour faire un syllabus, le professeur dépense son énergie et même son argent. S’il tient à sa décision, alors il a deux choix. Qu’il fasse des syllabus lui-même pour distribuer à tous les étudiants de la République ou mieux supporter le travail intellectuel et l’impression de ces syllabus”, a dit ce professeur qui a requis l’anonymat.

Il sied de rappeler que lors de sa ronde, de ce mardi, dans les instituts supérieurs de la capitale, Muhindo Nzangi a laissé entendre devant les étudiants que le syllabus ne devrait plus être vendu.

“Le Président de la République a nommé un jeune à la tête de l’ESU. Nous allons ensemble lutter contre les anti-valeurs et les tracasseries dont la vente de syllabus”.

Liévin LUZOLO

1xbet Code Promo ENET2021