RDC / EPST : Seuls les enseignants du primaire autorisés à surveiller la hors-session, (officiel)

Les élèves lors des enseignements /Photo de tiers

Le ministre de l'Enseignement Primaire, Secondaire et Technique, Tony Mwaba lance officiellement ce lundi 12 juillet les épreuves hors-session de l'examen d'État sur toute l'étendue de la République Démocratique Congo. La cérémonie se déroule ce matin à Mbanza-Ngungu dans la province du Kongo-Centrale.

Selon le ministre de l'EPST le choix de Mbanza-Ngungu est dicté par l'absence quasi-total des anti valeurs enregistrés dans l'organisation de ces épreuves, il s'agit de frais illicites exigés par le corps enseignant dans l'organisation et la passation de l'examen d'État.

"Notre choix est porté sur la ville de Mbanza-Ngungu par la simple et bonne raison que depuis que je suis à la tête de ce ministre, il y a jamais eût de dérapages liés aux frais illicites exigés pour l'organisation de l'examen d'État session 2021 comme cela est le cas dans d'autres provinces", a signalé le ministre de l'Enseignement Primaire, Secondaire et Technique.

Les élèves finalistes de l'ensemble de la République Démocratique du Congo sont attendus ce lundi pour passer l'épreuve de dissertation, l'épreuve de français oral interviendra le mercredi 14 juillet 2021.

Notez que seuls les enseignants des écoles primaires sont autorisés à surveiller l'examen d'État, tout autre dérapage en ce sens expose les auteurs à la sanction du ministre de l'enseignement primaire, secondaire et technique.

Patrick Ombale

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *