RDC-EPST : les enseignants appelés à jurer sur un code institué par Tony Mwaba

Les élèves finalistes des écoles primaires de Ngandajika. Crédit photo Jean Marie Kabeya Mpenza.

Un code de bonne conduite a été mis en place par le ministre de l’Enseignement Primaire Secondaire et Technique, Tony Mwaba, le vendredi dernier.

C’est par voie d’arrêté pris par le patron de l’EPST que ce code qui a pour objectif de réglementer le travail des enseignants, a été institué.

” Attendu que le rôle principal du système éducatif est de doter les apprenants des compétences et des capacités de réflexion en sus de la capacité de lire et écrire. La formation de la personnalité, l’intégration la plus pleine à son environnement, la citoyenneté active et la pleine participation à l’avancement qualitatif de sa société ; Attendu que la charge de la formation et la mission de doter par l’apprentissage des compétences aux apprenants revient particulièrement à l’enseignant ; il est institué un code de bonne conduite du personnel enseignant dans le sous-secteur de l’EPST, en vue de réglementer la conduite de l’enseignant dans sa classe, dans son école et dans tout son environnement de travail “, révèle l’arrêté du ministre de l’EPST.

Par ailleurs, ce code exige aux enseignants des établissements publics et privés de jurer sur le respect de son contenu.

” Le code dont la question ci-haut est une norme applicable au personnel enseignant de maternel, primaire et secondaire rémunéré (e) par un particulier ou par le trésor public ; le code de bonne conduite institué suivant l’article précédent a pour but de répondre au besoin d’une école sécurisée et inclusive ; chaque enseignant en fonction est obligatoirement tenu de signer un acte d’engagement dans lequel il jure respecter scrupuleusement les dispositions contenues dans ce code “.

Liévin LUZOLO

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *