RDC-Environnement: enfin la première «académique verte»!

La journée du 05 décembre revêt une signification importante pour la RDC, qui célèbre la journée nationale de l’Arbre.

A cet effet, le Ministre de l’environnement et développement durable, Maître Claude Nyamugabo Bazibuhe a procédé au lancement de la première académie verte organisée par la fédération des écologistes et verts d’Afrique centrale.

Dans son propos, le patron de l’environnement congolais a abordé in globo la Problématique du changement climatique et la compensation du Fonds vert en contrepartie de la conservation et de la protection de la nature.

Maître Claude Nyamugabo a félicité cette initiative panafricaine, qui tombe à point nommé, d’une part avec le jour de la célébration nationale de l’arbre, mais également, cette académie s’ouvre  en pleine COP 25 qui se déroule à Madrid depuis le 03 de ce mois.

A l’heure actuelle où tous les regards sont tournés vers la RDC, en raison de sa richesse forestière inédite, réduire les effets néfastes du changement climatique est un devoir auquel le pays de Félix-Antoine Tshisekedi ne déroge pas.

Le Ministre a rappelé cependant qu’il convient de compenser ces actions écologiques, car la conservation de la nature doit se conjuguer de paire avec la lutte contre la pauvreté.

Également à cette occasion, Maître Claude Nyamugabo a invité l’opinion à travers cette académie, à s’approprier de la question environnementale.

Par la même occasion, le Ministre a annoncé la mise en place d’un fonds au niveau de la base, notamment dans les provinces, territoires et communes, en vue d’impliquer toutes les couches de la population aux enjeux climatiques actuels.

Par ailleurs, le Ministre de l’EDD a manifesté son souhait de voir s’étendre le concept de l’Académie verte à toutes les échelles au niveau national, mais aussi de promouvoir l’implication des jeunes qui doivent être au cœur de la pratique de ce nouveau concept en vogue, « le Vert ». 
Dans la même journée, Maître Claude Nyamugabo Bazibuhe s’est rendu au Parc animalier de la N’Sele où s’est déroulée l’activité en marge de la journée nationale de l’Arbre.

Cette activité a connu la présence des nombreuses personnalités, notamment la vice-ministre de l’environnement, Mme Jeanne Ilunga Zaina ; le Chef coutumier du territoire de Menzale, Martin Mbenzale ;  le directeur du reboisement et de l’Horticulture, Mme Céline Pembele ;  le Représentant du bourgmestre de la N’Sele, le représentant du directeur de l’ICCN, Monsieur Kasumba ; le Chef de mission adjoint du FFN (Fonds forestier national), Pascal Mukwamba ; du représentant du SG au Ministère de l’environnement, Richard Kalonji ;  ainsi que d’autres partenaires.

Maître Claude Nyamugabo a dans son speech, salué à cette occasion, l’initiative du Chef de l’État Félix-Antoine Tshisekedi qui s’est engagé à primer l’arbre à travers son programme des Jardins scolaires pour 1 milliard d’arbres d’ici 2023. Pour le Ministre de l’environnement, l’initiative du Père de la nation est pour lui une motivation et un devoir.

Planter 1 milliard d’arbres d’ici 2023, c’est l’objectif quinquennal du chef de l’État. Ce projet soutenu par le Ministre de l’environnement a besoin de l’implication de la population pour se concrétiser.

Dans cette perspective, il faut noter que le Projet environnemental du Chef de l’État ” Jardins scolaires pour 1 milliard d’arbres d’ici 2023 ”  aura pour acteurs clés, les écoles. C’est ainsi que le Ministre face à une assemblée composée en grande partie des élèves, a invité ces derniers à s’appliquer à planter des arbres en plus de se distinguer scientifiquement.

A cet effet, le Ministre a sensibilisé l’audience, principalement les élèves, à soutenir le gouvernement en plantant au moins un arbre.

Par ailleurs, le patron de l’environnement congolais a annoncé le Diplôme vert qui sera décerné à celles et ceux qui se distingueront dans la plantation d’arbres.

Pour lier la parole à l’acte, le numéro Un de l’environnement en RDC a procédé à titre symbolique à la plantation d’un arbre.

Cette action s’est faite suivre par la vice-minitre le Docteur Jeanne Ilunga Zaina, du Chef de mission adjoint Pascal Mukwamba, et d’autres personnalités qui tour à tour ont planté un arbre dans le site du parc animalier de la N’Sele, question de prêcher par l’exemple et d’inviter ainsi le reste de la population congolaise à suivre le pas.

Il faut souligner ici l’accompagnement du Fonds forestier national, représenté à cette activité par son Chargé de mission adjoint, Monsieur Pascal Mukwamba, qui ne cesse d’apporter son appui aux activités du Ministère de l’environnement.

election-net.com/ Min Environnement

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *