RDC : Énième appel à la démission de Gilbert Kankonde

Gilbert Kankonde, Ph. Tiers

Réagissant à la proposition du vice-premier ministre et ministre de l'intérieur, qui avait suggéré la suspension pendant deux ans; de toutes les sanctions (motion de défiance ou censure) contre les membres du gouvernement des provinces de la RDC, les députés provinciaux de la province de l'Ituri haussent le ton.

Dans une déclaration politique commune, lue par le député Tali Omba Moïse le lundi 04 janvier dernier, ces députés provinciaux estiment que ce moratoire de Gilbert Kakonde est une violation intentionnellement des dispositions constitutionnelles, particulièrement l'article 2 de la loi sur la libre administration des provinces qui dispose que "la province jouit de l'autonomie de gestion, Administrative et financière".

Ces élus provinciaux de la province de l'Ituri exigent pour ce faire, la démission de Gilbert Kankonde, vice-premier ministre et ministre de l'intérieur.

"Nous ne pouvons jamais cautionner un tel complot savamment tramé, de toutes pièces, pour anéantir les assemblées provinciales et échapper au contrôle des organes délibérants dans le seul but de dépouiller les provinces de leurs ressources par des manœuvres dilatoires, souillant ainsi la vision salvatrice de son Excellence Monsieur le Président de la République et pour laquelle nous nous battrons sans relâche. Seules les instances compétentes peuvent déclarer régulièrement ou non une sanction (motion de censure et/ou de défiance) de l'assemblée provinciale contre un membre ou les membres du gouvernement provincial " notent-ils dans leur déclaration.

Tout en demandant au président de la République Félix Tshisekedi, de ne pas accorder ce moratoire, qu'ils estiment "illégal et anticonstitutionnel", les élus provinciaux de l'ituri disent garder un mauvais souvenir de Gilbert Kankonde. Ce résumant par le déploiement des éléments de la police en novembre 2019 bloquant ainsi l'accès à la salle des plénières pour l'examen et vote d'une motion de défiance contre le gouverneur Bamanisa; la mobilisation et l'instrumentation de la jeunesse pour obstruer un moyen de contrôle à charge d'un membre du gouvernement provincial ainsi que le financement par le gouverneur, de province de l'Ituri de la campagne des récoltes des signatures afin d'obtenir, du président de la République, la dissolution de l'Assemblée provinciale de l'ituri.

Pompon BEYOKOBANA, à Bunia