RDC : Enfin Félix Tshisekedi se prononce sur le dossier des médecins "résidents, chefs cliniques et généraux"

Félix Tshisekedi, président de la République Démocratique du Congo président le conseil des ministres à Kinshasa/ photo Cellcom présidence

Le Chef de l'État Congolais, Félix Antoine Tshisekedi Tshilombo a évoqué les gros dossiers qui secouent actuellement le secteur de la santé publique en République Démocratique du Congo lors du conseil des ministres de vendredi, 09 juillet 2021.

D'après le porte-parole du Gouvernement Congolais, "le Ministre de la Santé Publique, Hygiène et Prévention a informé le Conseil des Ministres
de la diminution progressive de cas de contamination résultant de la mise en œuvre des mesures prises par le Gouvernement. L’intensification de la sensibilisation au respect de gestes barrières ainsi que la poursuite de la campagne de vaccination" qui "permettent au Gouvernement de contenir la progression de la troisième vague et d’améliorer nos indicateurs dans la lutte contre la propagation du variant delta".

Patrick Muyaya a ajouté qu'à "la suite des dénonciations de faux résultats de faux négatifs à Covid-19 faites par certains partenaires de l’Etat congolais, le Ministre de la Santé Publique, Hygiène et Prévention a
annoncé avoir eu une séance de travail le 7 juillet dernier avec les responsables des
laboratoires des hôpitaux de Kinshasa. Au terme d’échanges, il a été convenu de :

  • Faire un état des lieux rapide sur les laboratoires réalisant des tests Covid-19 ;
  • Mettre en place une base de données en ligne ;
  • Élaborer une circulaire avec des directives précises ;
  • Permettre à l’Institut National de Recherche Biomédicale (INRB) de prendre le lead de contrôle
    qualité des laboratoires effectuant les tests Covid-19 et de rendre accessible les tests Covid-19 dans
    les centres de santé étatiques périphériques avec la possibilité de partenariat Public-Privé".

Dans ce compte-rendu parcouru par election-net.com, l'homme poursuit que "le Ministre de la Santé Publique, Hygiène et Prévention a aussi rencontré les responsables
des morgues de la ville-province de Kinshasa pour échanger autour des difficultés de fonctionnement qu’ils rencontrent. Parmi les recommandations émises figure : la rédaction
d’un projet de loi sur la réglementation des morgues".

Jean-Jacques Mbungani avait "également
évoqué les évolutions quant à la menace de grève des personnels médicaux non-médecins
et administratifs et préavis de grève des médecins", qui évoquent les "résolutions adoptées au terme de la réunion du 6 juillet dernier avec les différents syndicats, le Secrétaire Général au Ministère à la Santé Publique, Hygiène et
Prévention" visant la "signature des notifications pour les médecins régents
et juniors promus par le Décret N°19/01 du 22 janvier 2019".

Patrick Muyaya rassure que "très prochainement, le
Président de la République promulguera l’Ordonnance portant nomination des médecins revêtus de grade, résidents, chefs cliniques et médecins généraux".

Il faut rappeler que cette 11ème réunion du conseil des ministres ordinaire présidée Président Félix Tshisekedi a en personne par Vidéo conférence.

José-Junior Owawa

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *