RDC : enfin, ces décisions du gouvernement congolais sur l'ambassadeur Rwandais, Vincent Karega

Vincent Karega ambassadeur Rwandais à Kinshasa ©photo presse présidentielle

Le gouvernement congolais a, enfin, saisit le taureau par les cornes. Les sorties médiatiques de l'ambassadeur Rwandais en RDC, Vincent Karega, ne resteront pas impunies. Le gouvernement de la RDC a annoncé des mesures contre ce diplomate.

"Notre gouvernement désapprouve les prises de position de cet ambassadeur. Vincent Karega a été reçu (par le Chef de l'Etat) pour le lui faire comprendre. Il y a des choses que je ne peux pas vous révéler. La seule certitude est qu'il y a d'autres mesures qui seront prises en rapport avec ses prises de position que je peux pas dévoiler", a affirmé Jolino Makelele, Porte-parole du gouvernement et Ministre de la communication et médias.

Et si le Rwanda n'agit pas, la RDC va s'assumer a annoncé David Jolino Makelele.

"Si nous constatons que cela n'est pas le cas, le président de la République et le gouvernement prendront leurs responsabilités à l'égard de ce représentant du président Rwandais qui, apparemment, dit autres choses que le gouvernement Rwandais nous a toujours dit", a ajouté le Porte-parole du gouvernement.

La RDC estime que Vincent Karega a depassé les bornes.

"Nous pensons que les bornes ont été dépassées. Il ne pas faut assassiner les mémoires de Congolais", s'est indigné le porte-parole du gouvernement Congolais. 

Et d'ajouter :

"Ce que Vincent Karega dit n'est pas de nature à favoriser les bonnes relations entre la RDC et le Rwanda. Le président de la République est en train de mettre cette question sur la table à l'occasion du mini-sommet qui aura lieu bientôt avec les Chefs d'État de la région des Grands lacs", a conclu Jolino Makelele sur Top Congo FM.

Liévin LUZOLO