RDC : encore de révélations sur l’ancien ministre Willy Bakonga

Willy BAKONGA ministre national de l'EPST avec quelques élèves de Kinshasa © Photo de tiers

Plusieurs sources ont annoncé l’extradition de l’ex ministre de l’Enseignement primaire secondaire et technique, Willy Bakonga. Celui-ci est visé par une procédure judicaire au parquet générale près la cour de cassation, dans un présumé dossier de détournement des fonds destinés à la gratuité de l’enseignement.

Invité à se présenter, le ministre avait préféré fuir vers Brazzaville, malheureusement débarqué de l’avion quand il voulait se rendre en Europe. Avant de traverser le fleuve, Willy Bakonga est trempé dans un  nouveau scandale financier.

Selon une source bancaire citée par le journal en ligne scoop RDC, le 16 avril dernier, jour de sa convocation, Willy Bakonga avait retiré sur son compte logé à la TMB, une somme de 120.000USD à travers des personnes interposées qui se sont présentées avec des différents chèques devant le guichet de cette banque. L’opération a été faite également dans d’autres banques de la place avant de s’exfiltré à partir de la commune de Kitambo traversant le fleuve via son école internationale bilingue ultramoderne « Jeovimly High School », nouvellement construite sur Komoriko, non loin de l’ex-Demiap. Cette exfiltration se serait faite avec la complicité de plusieurs services de sécurité entre autres l’ANR, les éléments de la Garde républicaine déployés le long du fleuve qui lui auraient préparé nuitamment cette fuite par pirogue vers Brazzaville moyennant des billets verts.  

L’ancien ministre qui entend affronter la justice est accusé de détournement des fonds destinés à la gratuité de l’enseignement de base.

La Rédaction