RDC/Élection des gouverneurs de 13 provinces : coincé par le cas Matubuana, Daniel Aselo demande à la CÉNI un décalage de 30 jours

Le VPM Daniel Aselo OKITO. Ph de tiers.

Dans une lettre de ce mercredi 27 septembre 2021 adressée au Président de la Commission Électorale Nationale Indépendante (CENI), consultée par Election-net.com, le Vice-premier Ministre, Ministre de l'Intérieur, Sécurité, Décentralisation et Affaires Coutumières demande à ce dernier de décaler de 30 jours les effets de la décision du la centrale électorale du 22 octobre dernier portant publication du calendrier de l'élection des Gouverneurs et Vice-Gouverneurs de quatorze provinces à provinces. Et ce, "eu égard à certaines contraintes administratives évidentes", écrit le Vice-Ministre de l'Intérieur, Sécurité Décentralisation et Affaires Coutumières, Molipe Mandongo Jean-Claude, qui signe la lettre pour son titulaire Daniel Aselo qui est en mission.

Pour rappel, l'élection des Gouverneurs et Vice-Gouverneurs de 13 provinces à problème était initialement prévue au 03 décembre prochain. Le bureau de réception et traitement des candidatures ont ouvert leurs portes depuis le lundi 25 octobre 2021.

Les provinces concernées sont : Bas-Uele, Haut-Lomami, Kasaï-Central, Kasaï-Oriental, Kongo-Central, Lomami, Mai-Ndombe, Maniema, Mongala, Tanganyika et Tshopo pour l'élection des Gouverneurs et Vice-Gouverneurs, alors la ville province de Kinshasa et la province du Kwango sont concernées pour l'élection partielle des Vice-Gouverneurs.

Par ailleurs, l'équation a été compliquée pour la province du Kongo-Central où le Conseil d'État a réhabilité et autorisé Atou Matubuana de regagner son poste de Gouverneur.

Kilikumbi Lusumbasumba Isaac

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *