RDC/Eglises de Réveil : « en me traitant de tribaliste, Sony Kafuta est descendu trop bas », Albert Kankienza

Les pasteurs Kafuta et Kankienza. Ph de tiers.

La guerre de leadership au sein de la représentation des Eglises de Réveil du Congo prend des allures inquiétantes. Après avoir été démis de ses fonctions, le désormais ancien représentant des ERC, Sony Kafuta, n’a pas digéré cet acte. Ce qui l’a conduit à traiter ses compères de tribalistes. C’est le cas notamment du pasteur Albert Kankienza qui, selon le pasteur Kafuta, mène une intrigue secrète pour devenir le nouveau patron des ERC.

Réponse du berger à la bergère, Albère Kankienza qualifie, à son tour, les propos de Kafuta de trop bas avant d’indiquer que c’est lui qui a aidé Sony Kafuta à accéder à ce poste à travers la campagne qu’il a mené.

“Depuis une année et demi, je suis hors système. (Sony Kafuta) a été mon dauphin. C’est moi qui l’ai présenté. C’est moi qui ai fait sa campagne et il a été élu à plus de 97%. Je l’ai presque imposé. Quand j’ai fait sa campagne, je ne savais pas qu’il était kasaïen? Félix Tshisekedi, Kasaïen, était déjà au pouvoir, pourquoi je l’avais choisi? J’avais privilégié notre amitié. Je suis énormément surpris qu’un grand évangéliste comme (Sony Kafuta) à qui j’ai beaucoup de respect et de considération, c’est mon ami d’enfance, soit descendu si bas en parlant du tribalisme. Je suis attristé. Ça m’inquiète”, a réagi Kankienza sur top Congo FM ce mercredi.

À LIRE AUSSI : RDC: crise de leadership à l’église de réveil du Congo

Par ailleurs, le pasteur Kankienza s’est dit ne pas être intéressé à revenir aux affaires comme pense son « ami d’enfance » Sony Kafuta qui l’accuse de mettre en place un nouveau projet, à l’issue duquel une nouvelle structure religieuse dénommée  « Ligue des Églises et Ministères de Réveil » naîtra des cendres de l’ancienne ERC.

Affaire à suivre !

Liévin LUZOLO